QUI SOMMES NOUS ?

QUI SOMMES NOUS ?

ARNAUD ALESSANDRIN est docteur en sociologie, chercheur à l’université de Bordeaux. Ses travaux portent sur les questions de discriminations, de genre et de santé. Il a notamment publié « Géographie des homophobies » avec Y. Raibaud (A. Colin, 2013) ; « Genre ! » avec B. Esteve-Bellebeau (Dasut, 2014) ; « Sociologie de la transphobie » avec K. Espineira (MSHA, 2015) et « Fan studies / gender studies : la rencontre » avec M. Bourdaa (Téraèdre, 2016).

 

JOHANNA DAGORN est docteure en sciences de l’éducation, chercheuse associée au laboratoire LACES (Laboratoire Cultures, Education, SociétéS) de l’université de Bordeaux. Ses travaux portent sur les violences faites aux femmes, le genre et l’école. Elle coordonne avec Arnaud Alessandrin la revue « Les cahiers de la LCD – Lutte Contre les Discriminations » dont elle codirige le 1er numéro sur « La ville face aux discriminations » (2016).

 

ANASTASIA MEIDANI est maitresse de conférence à l’université de Toulouse Jean Jaures et chercheuse au laboratoire LISST. Ses travaux portent sur le genre, le corps, le vieillir et, plus généralement, les questions de santé. Elle a notamment publié « Les fabriques du corps » (PUM, 2007) et « La santé aujourd’hui : affaire privée, affaire publique ? » (EHESP, 2015), « Parcours de santé / Parcours de genre » avec A. Alessandrin (PUM, 2017 -à paraître).

 

GABRIELLE RICHARD est docteure en sciences de l’éducation et chercheuse associée au LIRTES. Sa thèse, intitulée Pratiques enseignantes et diversité sexuelle (Université de Montréal, 2014) a donné lieu à de nombreux articles sur les minorités de genre et de sexualité à l’école, comme par exemple : « « Il y a au moins trois gais dans la classe »: apports d’une analyse des pratiques enseignantes pour comprendre l’hétéronormativité à l’école », Nouvelles pratiques sociales, 28, 1, 2016.

 

MARIELLE TOULZE est maitresse de conférence en Sciences de l’Information et de la Communication à l’université de Saint tienne et chercheuse au laboratoire ELICO. Ses travaux portent sur l’intime, le corps, la sexualité et le numérique. Elle est notamment l’auteur de « Réinventer nos sexualités », Miroir / Miroirs n.5 (2016), « Les figures du dégout » avec A. Alessandrin (Eclisse, à paraître), et « Santé et discriminations » (avec A. Meidani), Les cahiers de la LCD, n.5, 2017 (à paraître).

 

Chargé.e.s de recherches :

Clément Reverse : diplômé de master de l’université de Bordeaux (Centre Emile Durkheim)

Marouchka Dubot : masterante à l’université de Toulouse Jean Jaures